Grossesse et bien-être : Découvrez l’importance de choisir une sage-femme référente

Découvrez le rôle essentiel de la sage-femme référente dans l'amélioration de la santé maternelle et des soins prénataux/postnataux en France.

Vous êtes ici : Que faire des mômes » Santé » Grossesse et bien-être : Découvrez l’importance de choisir une sage-femme référente

Dans un contexte où la santé maternelle et la qualité des soins prénataux et postnataux sont au cœur des préoccupations, le rôle des sages-femmes s’avère plus crucial que jamais, récemment, un décret paru au Journal officiel le 11 novembre 2023 a mis en lumière cette importance en instaurant un statut officiel de sage-femme référente.

Cette initiative, prévue par la loi du 26 avril 2021, vise à améliorer le système de santé à travers la confiance et la simplification.

Le rôle de la sage-femme référente

La sage-femme référente devient une interlocutrice privilégiée pour les femmes enceintes.

Dès la confirmation médicale de leur grossesse, et au plus tard avant la fin du cinquième mois, les femmes enceintes ont la possibilité de désigner leur sage-femme référente.

Ce choix renforce le lien entre la patiente et la professionnelle de santé, assurant une continuité et une qualité de soins optimales.

Missions essentielles de la sage-femme référente

La sage-femme référente est chargée de plusieurs missions cruciales. Elle réalise la majorité des rendez-vous de suivi de grossesse et postnatal, jouant ainsi un rôle actif dans la prévention, notamment en matière de dépression post-partum et de vaccination.

Elle veille également au suivi à domicile de la mère après la sortie de maternité et coordonne les soins avec le médecin traitant.

De plus, elle informe sa patiente sur les démarches administratives liées à la grossesse et la naissance.

Comment choisir et déclarer sa sage-femme référente ?

La procédure de déclaration de la sage-femme référente est simplifiée pour faciliter son accès.

La patiente et la sage-femme remplissent et signent ensemble deux exemplaires du formulaire Cerfa.

Un exemplaire est envoyé à la caisse primaire d’assurance maladie, et l’autre reste avec la sage-femme.

La femme enceinte peut également ajouter le nom de sa sage-femme référente dans son espace santé en ligne.

Suivi postnatal et rémunération

Le suivi par la sage-femme référente se poursuit jusqu’à 14 semaines après l’accouchement. Cette période est essentielle pour assurer la santé de la mère et du nouveau-né.

Pour cette mission, les sages-femmes référentes reçoivent une rémunération forfaitaire prise en charge à 100 % par l’assurance maternité, sans frais supplémentaires pour les patientes.

L’importance de la prévention et de l’accompagnement

Outre le suivi médical, la sage-femme référente joue un rôle préventif, notamment en matière d’alimentation, d’hygiène de vie, et d’examen bucco-dentaire pour les femmes enceintes.

Ce suivi complet et personnalisé contribue grandement à la santé et au bien-être de la mère et de l’enfant.

Un lien entre la patiente et le système de santé

La sage-femme référente est un maillon essentiel dans le parcours de soins des femmes enceintes et des jeunes mères.

Elle facilite l’accès aux informations, coordonne les soins avec d’autres professionnels de santé, comme les médecins et gynécologues, et assure un suivi continu.

L’impact sur les familles

L’accompagnement par une sage-femme référente ne bénéficie pas seulement à la mère, mais à toute la famille.

sage-femme

Elle joue un rôle éducatif auprès des parents, organise des ateliers de préparation à l’accouchement, et contribue à renforcer le lien familial.

Conclusion

L’instauration du statut de sage-femme référente en France marque un tournant significatif dans le domaine de la santé maternelle et infantile.

Par ce rôle renforcé, les sages-femmes apportent une valeur ajoutée considérable au parcours de soins des femmes enceintes, garantissant un suivi personnalisé, préventif et de qualité.

Cette évolution est un pas de plus vers un système de santé plus intégré, centré sur les besoins des patientes et de leurs familles.

Soutenez Que faire des momes en nous suivant sur Google Actualités :