pere bebe
Magazine

Les papas de demain sont déjà là !

Je suis tous les jours de plus en plus surpris par la force de l’engagement des nouveaux papas que je rencontre. Leur désir de ne plus suivre les modèles désuets est de plus en plus fort et cela va parfois jusqu’à rentrer dans une discussion très animée avec leurs proches afin de se justifier !

Et oui, on en est là, d’un côté l’accélérateur et de l’autre le questionnement. Ce sont deux visions du présent mais surtout de l’avenir qui d’opposent voir, s’affrontent. Les anciens ne comprennent pas toujours les réactions de ces nouveaux papas : ‘Regarde comme on t’a élevé, tu t’en est bien sorti’ oui, mais on peut faire mieux au regard des nouveautés que les neurosciences nous ont apportées récemment et des outils.

En effet, cela commence par laisser son enfant pleurer : ‘ça lui fera les poumons’, ‘cela lui montrera que c’est pas lui qui commande’, ‘cela lui montrera que dans la vie tout ne tombe tout de suite tout cru’, etc…Une litanie de bonnes intentions….mais, aujourd’hui on le sait, néfastes pour  le cerveau de l’enfant.

Ces objections de ces jeunes papas sont vécus comme un affront par cette génération qui ne comprends pas que l’on change quelque chose qui à leurs yeux à réussi et on peut le comprendre.

Ces relatons difficiles sur ce sujet traduisent le changement qui est en train de s’opérer dans la société grâce à la diffusion de l’information à vitesse grand V par le biais d’internet qui n’est plus que le prolongation de notre main, tant notre smartphone représente notre vie. Il nous enferme dans des habitudes pour nous offrir de la liberté. La liberté de se renseigner, de comprendre et de changer. C’est ce que fait internet aujourd’hui avec ces nouveaux parents qui se posent des questions sur leur parentalité naissante.

Les papas de demain sont déjà là !

Cette information qui vient vers nous plus facilement et de manière plus large contribue à nous interroger et à changer nos comportements et c’est ainsi que de plus en plus de nouveaux parents ne veulent pas être de simples ’parents accompagnants’ mais veulent définitivement s’inscrire dans la parentalité positive qui considère que l’enfant n’est pas là pour subir mais doit  être aussi acteur de sa propre évolution. L’armée c’est fini, les ordres personne n’aime çà ! Et c’est tant mieux car cette manière verticale de proposer les choses à nos enfants, les pousse à se rebeller d’autant plus à se rebeller.

Il ne faut pas oublier que nous donnons 20 ordres par jour multiplié par 365 jours, pas évident pour nos enfants….et c’est bien normal car nous avons une obligation de résultat (la crèche qui va fermer ses portes dans 5mn par exemple, le manteau car il faut froid etc) et cette obligation nous envoie un stress qui est traduit par notre cerveau par un ordre, une intimidation, voir une menace car il nous pousse a attaquer et nous répondons à sa demande si nous n’avons pas installé des filtres au préalable.

Alors que le réflexe du jeu par exemple ou de lui parler en lui posant une question (il y a plein d’autres astuces à utiliser) n’est pas encore inné et pourtant c’est comme cela qu’il faut réagir systématiquement de manière à ne pas abîmer le lien de confiance qui est notre héritage le plus précieux.

Cette exigence dans la répétition est le coeur de la difficulté de la parentalité.

La parentalité positive se revendique et s’affiche, car devenir parent en 2018 et partir à l’aventure dans cette parentalité, c’est mettre de nombreuses chances de son côté de voir cette nouvelle bulle familiale éclater rapidement. Les vielles recettes fonctionne en cuisine mais pas en parentalité !

Nous pouvons donc affirmer que vouloir des enfants différents, c’est donc commencer par être des parents différents. L’exemple étant les premier vecteur d’éducation, c’est dans cette direction que vont massivement ces nouveaux papas et c’est une excellente nouvelle pour les enfants mais aussi pour les mamans !

Bravo les jeunes papas !

L’Atelier du futur papa saura vous apporter les réponses à vos questions sur la parentalité. 

Gilles Vaquier de Lanaume, créateur et gérant du premier concept de formation à la parentalité dédié aux futurs pères – www.atelierdufuturpapa.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.