La solitude : Comment une charge invisible épuise nos énergies ? On vous dit tout !

La solitude : une force obscure ou un refuge bienfaisant ? Découvrez comment elle influence la fatigue corporelle et mentale, et trouvez l'équilibre pour un bien-être optimal.

Vous êtes ici : Que faire des mômes » Lifestyle » La solitude : Comment une charge invisible épuise nos énergies ? On vous dit tout !

Angoissante pour certains ou relaxante pour d’autres, la solitude a des effets surprenants sur le corps.

Une nouvelle étude menée par l’Université de Vienne (Autriche) avance ainsi qu’elle augmenterait le niveau de fatigue des personnes qui l’expérimentent sur le long terme.

Une étude de l’Ifop, en collaboration avec la fondation Jean Jaurès, l’affirme : en 2021, quatre Français sur dix se sentaient davantage fatigués depuis la pandémie de Covid-19.

Épuisement professionnel, fatigue chronique, problèmes d’insomnies, charge mentale… Les sources de fatigues sont nombreuses et parfois même insoupçonnées.

L’impact de la solitude sur notre énergie

En effet, une nouvelle étude, menée par les chercheurs de l’université de Vienne (Autriche) avance que la solitude peut également être l’une des causes d’une fatigue prononcée.

Ces travaux, publiés dans la revue scientifique Psychological Science, révèlent en effet que les personnes isolées socialement pendant plus de huit heures de suite ont tendance à signaler des niveaux de fatigue plus élevés.

Ce qui suggère un lien entre le manque d’énergie et un manque de socialisation.

La solitude et la santé mentale

Une étude menée par la Fondation de France et parue en janvier 2023 précise que « le sentiment de solitude reste élevé, avec 11 millions de personnes touchées en France, soit 20 % de la population de plus de 15 ans ».

Un chiffre exacerbé, entre autres, par la réduction des contacts humains lié au télétravail.

Les chercheurs de l’Université de Vienne ont également découvert que le manque de contacts sociaux provoque, dans le cerveau, une réaction de manque comparable à celle de la faim.

La faim de socialisation

« Les deux états induisent une baisse d’énergie et une fatigue accrue, ce qui est surprenant étant donné que la privation de nourriture nous fait littéralement perdre de l’énergie, alors que l’isolement social ne le fait pas », ont écrit les auteurs de l’étude, Ana Stijovic et Paul Forbes.

Ainsi, de la même manière que la nourriture est essentielle pour chaque individu, nous avons besoin des autres pour survivre, explicitent-ils.

En établissant un lien entre le manque social et la faim, cette étude suggère également que « l’homéostasie sociale », c’est-à-dire le processus qui régule dans le cerveau les besoins en matière de sociabilisation, implique qu’il existe un système homéostatique spécifique qui régule de manière autonome notre besoin de contacts sociaux.

Le besoin d’interactions sociales

Or, les travaux sur le sujet sont encore incomplets. « Nous savons très peu de choses sur les réactions psychologiques à l’isolement social », expliquent les auteurs de l’étude.

« Nous ne savons pas comment ces résultats s’appliquent à l’isolement social que nous connaissons dans notre vie quotidienne, y compris dans le contexte unique des confinements liés au Covid-19. »

Les chercheurs ont toutefois découvert que la personnalité modulait l’effet de l’isolement social sur la fatigue.

Trouver l’équilibre entre solitude et socialisation

S’il est bien connu que les batteries sociales peuvent être parfois sensibles et que trop de stimulation peut aussi conduire à l’épuisement et à la baisse de moral, il faut trouver l’équilibre.

Pour certaines personnes, il convient alors d’y réfléchir à deux fois avant d’accumuler les sorties dans un agenda déjà bien rempli, car prendre régulièrement du temps seul est important.

À l’inverse, la connexion humaine ne manque pas de bienfaits et fait autant de bien à la tête qu’au cœur.

Les bienfaits de la solitude choisie

La solitude, lorsqu’elle est choisie et non subie, peut être une source de puissance et de régénération.

Elle permet de se reconnecter avec soi-même, de faire le point sur sa vie, ses pensées, et de cultiver son imagination.

C’est un moment privilégié pour se recentrer sur ses propres besoins et désirs, loin du tumulte du monde extérieur.

Elle peut également être un moment propice à la créativité et à la réflexion profonde.

La solitude dans notre société moderne

La société moderne, avec ses rythmes effrénés et ses exigences constantes, rend parfois difficile la recherche de moments de solitude.

Pourtant, ces moments sont essentiels pour maintenir un équilibre mental et une bonne santé.

La solitude n’est pas seulement l’absence d’autres personnes ; c’est un état d’esprit qui permet une introspection profonde et un ressourcement nécessaire.

La solitude et ses différentes facettes

La solitude peut prendre différentes formes : elle peut être physique, lorsque l’on est physiquement seul, ou émotionnelle, lorsqu’on se sent seul même en présence d’autres personnes. Chaque type de solitude a ses propres défis et ses propres bienfaits.

Comprendre et accepter ces différentes facettes de la solitude est crucial pour apprécier ses bienfaits et gérer ses effets négatifs.

Il est important de distinguer la solitude choisie de l’isolement subi, ce dernier pouvant avoir des répercussions négatives sur la santé mentale et physique.

La solitude et le bien-être personnel

Finalement, la gestion de la solitude est une question de bien-être personnel. Il s’agit de trouver le juste milieu entre le besoin d’isolement pour se ressourcer et le besoin de socialisation pour se sentir connecté.

La solitude, lorsqu’elle est bien gérée, peut devenir une puissante alliée pour mieux se connaître, se développer personnellement et renforcer son bien-être global.

La solitude dans le contexte de la pandémie

La pandémie de Covid-19 a changé notre rapport à la solitude. Avec les confinements et le télétravail, beaucoup ont redécouvert la valeur de la solitude et ses défis.

solitude

Cette période a mis en lumière l’importance des relations sociales et la nécessité de trouver un équilibre entre solitude et interaction.

L’équilibre de vie

En conclusion, la solitude est un aspect complexe et multifacette de l’existence humaine.

Elle peut être source de fatigue, mais aussi de renouvellement et de croissance personnelle.

Comprendre son impact sur notre vie et apprendre à l’apprivoiser est essentiel pour maintenir un équilibre de vie sain.

En intégrant la solitude dans notre routine de manière consciente et équilibrée, nous pouvons en tirer le meilleur parti pour notre santé mentale et notre bien-être général.

Soutenez Que faire des momes en nous suivant sur Google Actualités :