Le Grand Méchant Renard et autres comptes

Ce n’est pas le grand méchant loup mais le Grand Méchant Renard que nous proposent de découvrir Benjamin Renner et Patrick Imbert à partir du mercredi 20 juin au cinéma !

L’histoire : Ceux qui pensent que la campagne est un lieu calme et paisible se trompent ! On y trouve des animaux particulièrement agités : un Renard qui se prend pour une poule, un Lapin qui fait la cigogne et un Canard qui veut remplacer le Père Noël. Si vous voulez prendre des vacances, passez votre chemin…

Le Grand Méchant Renard et autres contes est, à l’origine, une bande-dessinée de Benjamin Renner parue en 2015.
Le film résulte de tout un univers que l’auteur avait l’habitude d’imaginer sous forme de petites BD qu’il offrait à sa famille, depuis l’âge de 12 ans. Le Grand Méchant Renard et autres contes comprend 3 histoires de 26 minutes, Le Grand Méchant Renard, Un Bébé à Livrer et Il faut sauver Noël. Trois histoires qui vous feront changer d’avis sur la campagne… Comme dans les Fables de La Fontaine, Benjamin Renner traite de problématiques humaines de manière ludique, à travers des animaux hauts en couleur et aux caractères parfois surprenants !

Le Grand Méchant Renard et autres comptes
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certaines séances auront lieu en présence de membres de l’équipe, notamment :

– le 18 juin à 10h au Gaumont Champs-Elysées Marignan
– le 20 juin à 20h au Louxor, en présence de Benjamin Renner
– le 21 juin à 20h au Studio des Ursulines en présence de Benjamin Renner, Patrick Imbert

Un petit mot sur la BD : Parue en 2015, la bande dessinée de Benjamin Renner a reçu de nombreux prix ! Parmi eux, le prix de la BD Fnac, le prix jeunesse du festival d’Angoulême. Elle est parue aux éditions Delcourt et est toujours disponible en librairie.

Ne ratez pas ce dessin (très) animé en salle le 21 juin !

 

Le Grand Méchant Renard et autres comptes par Marceau Beauvois

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail
2017-11-19T00:02:29+00:00 10 juin 2017|Actualités, Sorties|0 commentaire

Laisser un commentaire