Vinted : faut-il déclarer ses revenus et sont-ils imposables ?

Découvrez comment déclarer vos revenus de Vinted et si ceux-ci sont imposables. Informations indispensables pour gérer correctement vos gains sur la plateforme de vente en ligne.

Vous êtes ici : Que faire des mômes » Actualités » Vinted : faut-il déclarer ses revenus et sont-ils imposables ?

Depuis plusieurs années, la plateforme Vinted est devenue un incontournable pour vendre et acheter des articles de seconde main, il est important de connaître les obligations fiscales liées aux revenus générés sur cette plateforme.

Dans cet article, nous allons vous expliquer les différentes situations concernant les revenus Vinted et leur déclaration auprès de l’administration fiscale.

Déclaration obligatoire des revenus Vinted

Les revenus Vinted ne sont pas imposables en tant que tels, mais il est nécessaire de les déclarer à l’administration fiscale à partir d’un certain montant.

Depuis 2019, Vinted et d’autres plateformes de revente sont dans l’obligation de déclarer les revenus perçus par les utilisateurs ayant réalisé des transactions.

Les plateformes doivent déclarer les utilisateurs qui génèrent des recettes supérieures à 3 000 euros et/ou réalisent plus de 20 transactions au cours de l’année.

Cependant, ces recettes ne sont pas pré-remplies dans la déclaration de revenus. En tant qu’utilisateur de Vinted, vous devez vérifier l’exactitude des informations et déclarer vos revenus à votre tour.

Comment déclarer vos revenus Vinted ?

Pour vous aider dans votre déclaration, un relevé de vos transactions vous a été envoyé en janvier.

Si vous avez vendu des articles sur Vinted en 2022, vous avez certainement reçu un mail à ce sujet.

La plateforme devrait vous fournir un récapitulatif de vos revenus issus de ces transactions, qui apparaîtra lors de votre déclaration de revenus en ligne.

Les différents types d’utilisateurs

L’administration fiscale distingue deux types d’utilisateurs pour les sites de revente comme Vinted ou Leboncoin :

  1. Les revendeurs occasionnels, qui vendent des articles qu’ils ont déjà utilisés et dont ils souhaitent se séparer.
  2. Les revendeurs professionnels, qui achètent ou fabriquent des biens pour les revendre.

Les revendeurs occasionnels

Pour les revendeurs occasionnels, les revenus Vinted ne sont généralement pas imposables.

Cependant, une imposition peut s’appliquer s’ils réalisent des recettes supérieures à 5 000 euros, sauf pour la vente de véhicules, meubles ou d’électroménager.

Si la revente concerne des métaux, le revendeur sera soumis à une taxe tarifaire sur les objets précieux. Dans le cas d’autres biens, comme des vêtements ou chaussures vendus pour plus de 5 000 euros, une taxe de 19 % pourra être appliquée.

Les revendeurs professionnels

Les revendeurs professionnels, qui achètent ou fabriquent des biens dans le but de les revendre, sont soumis à l’imposition sur leurs revenus Vinted.

Pour des revenus inférieurs à 176 200 euros, ces utilisateurs peuvent choisir entre le régime BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) et le régime réel.

Le régime BIC

Le régime BIC est plus simple et adapté aux activités occasionnelles. En choisissant ce régime, le vendeur doit déclarer le montant de ses recettes sur une déclaration complémentaire d’impôt sur le revenu 2042-C-pro, à la ligne 5 NO.

Les utilisateurs bénéficieront d’un abattement de 71 % sur leurs revenus, et ne seront imposés au barème de l’impôt sur le revenu que sur les 29 % restants.

Si les recettes annuelles sont inférieures à 85 800 euros, le régime BIC permet d’échapper à la TVA.

Le régime réel

Le régime réel est une option pour les personnes qui utilisent les plateformes comme Vinted de manière professionnelle et est déjà appliqué aux personnes gagnant plus de 176 200 euros de recettes annuelles.

Dans ce cas, le montant des recettes doit être reporté sur la déclaration professionnelle 2031-SD.

Contrairement au régime BIC, aucun abattement n’est accordé dans le régime réel. Cependant, il permet aux vendeurs de déduire l’ensemble de leurs charges et implique de déclarer et payer la TVA via un imprimé 3517-S-SD.

En résumé, il est important de bien connaître les obligations fiscales liées aux Vinted revenus et de les déclarer correctement en fonction de votre situation.

N’hésitez pas à consulter un professionnel si vous avez des doutes ou des questions sur votre déclaration.

Les obligations sociales liées aux revenus Vinted

En plus des obligations fiscales, il est important de prendre en compte les obligations sociales liées aux revenus Vinted, en particulier pour les revendeurs professionnels.

Les cotisations sociales pour les revendeurs professionnels

Les revendeurs professionnels sont également soumis à des cotisations sociales sur leurs revenus Vinted.

En tant que travailleur indépendant, vous devrez vous affilier à la Sécurité sociale pour les indépendants (ex-RSI) et déclarer vos revenus afin de calculer vos cotisations sociales. Les cotisations incluent notamment :

  • La cotisation maladie-maternité
  • La cotisation allocations familiales
  • La cotisation retraite de base et retraite complémentaire
  • La cotisation invalidité-décès
  • La CSG-CRDS

Le montant de ces cotisations varie en fonction de votre revenu et de votre situation professionnelle. Il est important de déclarer et payer ces cotisations à temps pour être en règle avec l’administration et bénéficier des droits sociaux associés.

Les obligations pour les revendeurs occasionnels

Pour les revendeurs occasionnels, les revenus Vinted ne sont généralement pas soumis à des cotisations sociales, sauf si vous dépassez les seuils de recettes mentionnés précédemment (5 000 euros pour les biens courants et 3 000 euros pour les métaux précieux).

Dans ce cas, il est possible que l’administration considère votre activité comme professionnelle et vous demande de vous affilier à la Sécurité sociale pour les indépendants et de payer des cotisations sociales.

Conseils pour bien gérer vos revenus Vinted

Pour éviter les mauvaises surprises et bien gérer vos revenus Vinted, voici quelques conseils :

Vinted revenus

  1. Conservez une trace de toutes vos transactions : gardez une copie des factures, e-mails et autres documents liés à vos ventes sur Vinted.
  2. Tenez un registre détaillé de vos revenus et dépenses : cela vous aidera à déterminer si vous devez déclarer vos revenus Vinted et à calculer le montant de vos impôts et cotisations sociales.
  3. Consultez un expert-comptable ou un conseiller fiscal si vous avez des doutes ou des questions sur votre situation fiscale et sociale.
  4. Restez informé des évolutions législatives et réglementaires en matière de fiscalité et de cotisations sociales pour les revenus issus des plateformes de revente en ligne.

En suivant ces conseils et en connaissant vos obligations fiscales et sociales liées aux revenus Vinted, vous pourrez profiter pleinement de cette plateforme en toute sérénité.

Soutenez Que faire des momes en nous suivant sur Google Actualités :