Est-ce que la French Touch existe-t-elle toujours ? On vous donne les raisons

Explorez la pertinence actuelle de la "French Touch", sa présence dans la musique et la culture française moderne. Découvrez les raisons pour lesquelles ce mouvement reste influent.

Vous êtes ici : Que faire des mômes » Actualités » Est-ce que la French Touch existe-t-elle toujours ? On vous donne les raisons

La French Touch fait référence aux qualités et originalités françaises, notamment en matière de musique électronique. Ce terme trouve son origine dans le courant house français de la fin des années 1980 et symbolise une France innovante et influente sur la scène internationale. Mais quelles sont les caractéristiques de ce style et quels artistes en sont les représentants actuels ?

Histoire et évolution de la French Touch

La French Touch est née à la fin des années 1980, à une époque où les jeunes français cherchaient de nouvelles expériences musicales et se lassaient de la disco.

En parallèle, la Première ministre britannique Margaret Thatcher interdisait les festivals et représentations de musique électronique, poussant ainsi les artistes français à développer leur propre style.

Les influences et les débuts de la French Touch

Au début, la French Touch s’inspire des styles existants, notamment de la techno de Détroit et de Chicago. Des DJ français comme David Guetta et Laurent Garnier contribuent à l’émergence de cette nouvelle scène musicale.

Les années suivantes voient la naissance d’artistes emblématiques tels que Motorbass, Daft Punk et Air, qui marqueront l’identité de la French Touch.

Les succès de la French Touch

Parmi les titres phares de cette période, on peut citer « Da Funk » de Daft Punk, sorti en 1995, qui est considéré comme un pilier de la French Touch et qui a inspiré de nombreux artistes.

La French Touch connaît alors un véritable engouement en France et à l’international, popularisant la musique électronique auprès d’un large public. Un autre exemple de ce succès est « Music sounds better with you » de Stardust, sorti en 1998, qui mêle musique électronique, disco et funk.

Les différentes facettes de la French Touch aujourd’hui

Aujourd’hui, il est difficile de définir un style French Touch unique, tant il s’est diversifié au fil du temps. On distingue néanmoins plusieurs tendances parmi les artistes actuels :

Le maintien des fondamentaux des années 1990

Certains artistes continuent de créer dans l’esprit de la French Touch des années 1990. Le label Ed Banger Records, par exemple, rassemble des artistes comme Justice, Breakbot, Vlabdimir Cauchemar, Cassius et Mr. Oizo. Un morceau représentatif de cette tendance est « Randy » de Justice, sorti en 2016 sur l’album « Woman ».

L’orientation dance et pop

D’autres artistes se sont tournés vers la dance et la pop, à l’image de David Guetta, Bob Sinclar ou encore du collectif Pardon My French, composé de Tchami, Mercer, DJ Snake et Malaa. Parmi les morceaux emblématiques, on peut citer « Monte Carlo » de Mercer, sorti en 2018.

La nouvelle vague électro-pop

Enfin, certains artistes sont regroupés sous les appellations « French new wave » ou « future beat », comme Darius, FKJ et Zimmer du label Roche, ainsi que des groupes tels que Minou et The Pirouettes.

Un exemple de ce courant est le titre « Night Birds » de Darius, en collaboration avec Wayne Snow, sorti en 2017.

En définitive, la French Touch se caractérise par une grande diversité d’artistes qui, si leurs styles musicaux peuvent varier, partagent des origines françaises et une volonté d’innover.

Aujourd’hui, la French Touch continue d’évoluer et de se réinventer, donnant naissance à de nouveaux artistes et courants musicaux. Parmi les tendances à suivre et les artistes émergents, on peut noter :

L’expérimentation électronique

Certains artistes français sont reconnus pour leur approche expérimentale de la musique électronique, mêlant sonorités ambient, techno ou encore breakbeat.

Parmi eux, on peut citer Rone, qui a sorti son dernier album « Room With A View » en 2020, ou encore l’artiste et producteur Gesaffelstein, dont l’album « Hyperion » est paru en 2019.

La fusion des genres

De nombreux artistes français actuels cherchent à fusionner différents genres musicaux, créant ainsi des styles hybrides et novateurs. Par exemple, M83, fondé par Anthony Gonzalez, allie musique électronique, shoegaze et dream pop, comme on peut l’entendre dans son album « Junk » sorti en 2016.

De même, le groupe L’Impératrice mélange electro-pop, disco et funk, avec des morceaux tels que « Peur des filles« , extrait de leur album « Tako Tsubo » de 2021.

Les collaborations internationales

La French Touch est également représentée par des artistes qui collaborent avec des musiciens étrangers, contribuant ainsi à la diffusion de ce style à travers le monde.

Par exemple, le DJ et producteur Madeon a collaboré avec des artistes internationaux tels que Porter Robinson (États-Unis) et Ellie Goulding (Royaume-Uni). Son album « Good Faith », sorti en 2019, est un exemple de cette ouverture sur la scène internationale.

L’influence de la French Touch sur d’autres styles musicaux

Enfin, il est intéressant de souligner l’influence de la French Touch sur d’autres styles musicaux et artistes internationaux. Par exemple, la musique électronique de Daft Punk a inspiré de nombreux artistes américains, comme Kanye West, qui a samplé « Harder, Better, Faster, Stronger » dans son titre « Stronger ».

De même, Pharrell Williams a collaboré avec Daft Punk sur le succès mondial « Get Lucky« , contribuant ainsi à faire rayonner la French Touch au-delà des frontières françaises.

Est-ce que la French Touch existe-t-elle toujours ? On vous donne les raisons

En somme, la French Touch est un mouvement musical en constante évolution, qui continue d’influencer et d’inspirer les artistes français et internationaux. Avec sa richesse et sa diversité, il est fort à parier que la French Touch continuera de marquer la scène musicale mondiale dans les années à venir.

Soutenez Que faire des momes en nous suivant sur Google Actualités :